OURS : Terme journalistique. Encadré où doivent figurer, sur chaque exemplaire d’un journal, le nom de ce dernier, les noms de l’imprimeur, du directeur de la publication, des principaux rédacteurs, ainsi que l’adresse complête, la périodicité, la date de parution du numéro...
 

vendredi 11 janvier : une date qui sonne comme le glas

Le 14 janvier 2013, par mathieu,

PDF - 78.6 ko
Annexe-accords-de-maitien-dans-lemploi.pdf
Publié par le Figaro : http://www.google.fr/url ?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&ved=0CDQQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.lefigaro.fr%2Fassets%2Fpdf%2FAnnexe-accords-de-maitien-dans-lemploi.pdf&ei=3K7zUJCXC_Ck0AXIj4CAAw&usg=AFQjCNF7OGLDzdirOE1boKFuUC1pXhKNEQ&sig2=S8bWVUt7_3bpFnPk9H-Oag&bvm=bv.1357700187,d.d2k

Patronat et syndicats ont annoncé que les négociations sur la reforme du marché du travail ont abouti à un projet accord, vendredi 11 janvier, selon le Medef et la CFTC.

Dans un pays où l’équilibre entre le capital et le travail est fruit de plusieurs siècles de luttes continues : "Pour l’organisation patronale, il s’agit de "tout sauf d’un accord a minima"

(source francetvinfo )

Depuis vendredi, les journaux ne parlent plus de ça.
Position de droite au sujet du mariage gay, compte des morts au Mali pour savoir qui récoltera les ressources naturelles dans les 15 prochaines années... l’actualité sérieuse, celle qui intéresse les français, à vite repris le dessus.

Du coup, à part quelque chose d’énorme et d’inqualifiable, je n’ai pas vraiment compris la portée de cet accord. Si ce n’est que si le MEDEF est content, moi, je suis suspicieux.

retour sur le contenu

vendredi 11 janvier 2013 : un vendredi noir ?

Pas facile de trouver l’info. C’est selement à la seconde page de ma recherche google sur "contenu accord syndicats-patronat sur l’emploi".

Ce qui m’interpelle tout de suite c’est : " la création d’"accords de maintien dans l’emploi", qui permettront notamment de diminuer le temps de travail des salariés et de réduire leur salaire, en garantissant en échange l’absence de plan social" [1]]

La nouvelle République [2]] (je préférais l’ancienne, du coup) enfonce le clou en juxtaposant deux proposition que je trouve contradictoires : "Un accord qui conforte François Hollande

Côté flexibilité, figurent notamment l’encadrement des accords permettant de baisser salaires et/ou temps de travail en cas de difficulté, des mesures pour faciliter et "déjudiciariser" les licenciements et la possibilité de restructurer sans plan social via une mobilité obligatoire."

Voilà ; Je vous soumet, citoyens, cette information à méditer. Le contrat de travail en CDI, déjà bien attaqué par la généralisation des CDD de longue durée, n’engage que le salarié. Le dirigent, lui signe en croisant les doigts. Il peu, s’il estime cela nécessaire, diminuer votre salaire et/ou augmenter votre temps de travail sans vous demander votre avis.

Imaginez la même chose pour le contrat de mariage ^^

Post-Scriptum :

Pour lire l’accord en détail :

PDF - 78.6 ko
Annexe-accords-de-maitien-dans-lemploi.pdf
Publié par le Figaro : http://www.google.fr/url ?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&ved=0CDQQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.lefigaro.fr%2Fassets%2Fpdf%2FAnnexe-accords-de-maitien-dans-lemploi.pdf&ei=3K7zUJCXC_Ck0AXIj4CAAw&usg=AFQjCNF7OGLDzdirOE1boKFuUC1pXhKNEQ&sig2=S8bWVUt7_3bpFnPk9H-Oag&bvm=bv.1357700187,d.d2k

Notes :

[1] sur [http://www.atlantico.fr->http://www.atlantico.fr/pepites/negociations-emploi-patronat-et-syndicats-aboutissent-finalement-accord-603888.html#Qx7GvDEwYR51jfw4.99

[2] [sur cet article->http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2013/01/11/Emploi-syndicats-et-patronat-accouchent-au-forceps-d-un-accord

SPIP 1.9.2c [10268] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 2 (15636)